Les joueurs français dans les meilleures équipes de e-sport

Le e-sport gagne de plus en plus de terrain (et c’est le cas de le dire) dans le cœur des fans : avec de véritables tournois aux sommes incroyables à se partager, des équipes commencent à voir le jour. Retour sur les joueurs français dans les meilleures équipes de e-sport, et à suivre de près !

SébastienDebs, alias « 7ckngMad », sur Dota 2

Numéro 3 du classement des e-joueurs les mieux payés en 2018 (sur 500, quand même), il a remporté la coquette somme de… 1 198 788 euros. Rien que ça. Et de plus, pendant le tournoi offrant la meilleure dotation toutes séries confondues, la huitième édition de The International.

Âgé de seulement 26 ans, il a débuté sa carrière e-sport en 2011, en intégrant la Team Shakira, qui s’est distinguée pour sa 4ème place au réputé tournoi Dreamhack Winter. Depuis 2015, il fait partie de la team OG, sponsorisée par Red Bull.

Jérémy Fournier, alias “Madzen”, sur Fortnite

Membre tout récent de la Team Gent Side, Madzen s’est fait remarquer en finissant premier des Valenciennes Games Arena, après des places sur le podium à l’ESWC Metz 2018, l’Envolée Cup 2 et l’Occitanie e-sport Montpellier.

Détenteur d’un record de gains comme joueur de Fortnite, il a empoché plus de 44 000 euros en 2018, le plaçant 14ème dans le classement international des joueurs e-sports les mieux payés.

concentré et déterminé, il ne laisse personne lui échapper. Évolution à suivre.

Paul Boyer, ou soAZ, sur League of Legends

Un récapitulatif des meilleurs joueurs français des team gaming devait forcément inclure un pro de League of Legends : Paul Boyer ne fait pas exception, avec un palmarès exceptionnel pour un jeune de 25 ans, en lice (ou plutôt e-lice) depuis 2010.

Il a notamment participé comme finaliste aux championnats du monde du jeu vidéo phare, mais a aussi remporté les titres de champion d’Europe en 2013, 2014 et 2018. Il est l’Européen le mieux payé de 2018, ayant cumulé près de 180 000 euros de gains.

En novembre 2018, il a rejoint l’équipe français de e-sports des Misfits, après deux ans chez Fnatic.

Fouad Fares, « Rafsou », le pro virtuel de Ligue 1

 

Classé 56ème parmi les joueurs français de e-sports les mieux rémunérés, Rafsou se distingue dans sa discipline : le e-football. Après plusieurs secondes places, il accède en 2018 au titre suprême, et pas dans n’importe quelle catégorie : en eLigue 1.

À 21 ans, il fait partie d’une des plus grosses équipes au monde, Vitaly, après un contrat à l’OL e-Sport. Un joueur à suivre de près !

Le Poker Pro ElkY, un joueur de e-sport avant tout

S’il est un peu plus âgé que la moyenne des joueurs déjà cités, « ElkY », ou Bertrand Grospellier, n’a pas moins de talent. Il est l’un des premiers français à avoir remporté un e-tournoi sur StarCraftBroodWar, sous la bannière de Good Games.

Il ouvre la voie aux vocations de « pro gamer » et s’installe en Corée pour vivre de sa passion. Il est aujourd’hui membre de la Team Pro de PokerStars et évolue essentiellement sur les tournois live.

À ce jour, il a remporté plusieurs millions d’euros grâce à ses tournois et reste une figure emblématique française du e-sport.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *