Les équipes e-Sport à suivre en 2019

Alors que le e-Sport est en plein essor aux quatre coins de la planète, les compétitions en la matière fleurissent. Que ce soit à League of Legends ou Dota, ou encore d’autres références, les plus grands jeux en direct sont menés par des équipes de renom, toutes plus performantes les unes que les autres. Quelles équipes feront frissonner les amateurs de jeux vidéo en 2019 ? Réponse dans cet article !

L’équipe Misfits, imbattable sur League of Legends

En seulement une année, l’équipe Misfits Gaming, évoluant en Europe, s’est fait un nom : UK Premiership, Challenger Series US, LCS EU, l’équipe a su se qualifier pour glaner une 4ème place au segment de printemps du Mondial. Aujourd’hui, elle rêve de plus haut, s’étant qualifiée 2ème d’Europe. À suivre à l’échelle internationale donc.

Parmi ses joueurs phares, Paul Boyer, alias soAZ (TOP de l’équipe) est l’un des joueurs (français) les mieux payés du e-Sport.

Astralis, la révélation 2018

On les connaissait déjà performants sur Counter-Strike, grâce à leur beau palmarès, mais 2018 a marqué le couronnement de l’équipe danoise, simplement indétrônable sur son jeu vidéo de prédilection.

Avec un titre de meilleure équipe de l’année, du monde, et même de tous les temps sur CS, vainqueur du Grand Chelem initié par Intel et du dernier Major à Londres, on voit mal quand s’estompera le succès de ces joueurs talentueux.

Cloud9, l’équipe polyvalente et multi-récompensée

Elle fait l’unanimité : en 2018, elle fait partie des meilleures équipes mondiales, à la fois pour sa multi-présence (Cloud9 évolue dans 11 divisions de jeux, dont Counter Strike et LoL) lors de tournois, décrochant notamment une place aux Worlds 2018, elle est aussi la première équipe d’Amérique du Nord ayant soulevé une coupe de Major.

Qualifiée de meilleure équipe de l’Overwatch League, son nom est sur toutes les lèvres pour 2019.

Team Liquid, la plus prometteuse

Alors qu’elle avait fait des débuts poussifs en 2015, comptabilisant autant de victoires que de défaites sur la scène internationale du jeu, la Team Liquid s’est reprise en enchaînant les victoires en 2018 sur Call of Duty et Fortnite.

Sous le coup des projecteurs, l’équipe vient de signer des contrats avec des sportifs de haut niveau, Michael Jordan faisant partie des investisseurs. De quoi imaginer un début de saison intéressant d’une équipe prometteuse !

Vitality, la référence du e-foot

L’équipe à l’abeille ne possède pas seulement des talents à League of Legends, Call of Duty (où elle s’est illustrée dès ses débuts), mais aussi et surtout dans le e-foot, notamment sur FIFA, où l’un de ses protégés, Fouad Fares, s’illustre en championnat international.

Les projecteurs sont tournés vers le club de référence français, qui compte bien aller chercher de nouveaux trophées, alors que le EU LCS (championnat de League of Legends) vient de débuter à Berlin.

Avec une moyenne d’âge de 27,3 ans, les équipes de e-Sport ne sont pas que l’apanage des jeunes gamers, mais constituent de réelles professions, rémunérées comme des joueurs… de terrain ! Une raison de plus pour suivre ces équipes en 2019.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *